Votre généalogie 21

407 756 actes consultés en 2016
482 adhésions en cours

Septembre  2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
   
  1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

Nous contacter

du mardi au vendredi de 9h à 13h mercredi de 14h à 18h

Cliquez ici pour nous écrire
CGCO Facebook
EnglishFrenchGermanItalianSpanish

1,467
Visiteurs sur les
3 derniers mois
Powered By Google Analytics

2ème trimestre 2014

Ouverture des Archives départementales au public : une seconde salle, des horaires élargis

Ouverture d'une salle de lecture au 41, quai Gauthey
Une seconde salle de lecture ouvre ses portes tous les vendredis matins, entre 9h à 12h, à compter du vendredi 14 février 2014.
Cette salle de lecture se situe dans le bâtiment annexe des Archives départementales, au 41, quai Gauthey, à Dijon.
Il est possible d'y consulter les documents suivants : archives privées, hypothèques, enregistrement et archives postérieures à 1940.
Les chercheurs peuvent anticiper leur venue en demandant, à l'avance, la préparation des communications. Pour ce faire, des répertoires sont à leur disposition 8, rue Jeannin et le seront également dans la salle de lecture du quai Gauthey. Il leur suffit de transmettre leurs demandes accompagnées de leurs cotes par simple envoi de mail à l'adresse suivante : archives@cg21.fr en précisant bien, dans l'objet du message, que cette demande concerne « la salle de lecture de l'annexe ». Ces demandes sont à adresser avant le jeudi précédant la date de venue envisagée. Des demandes peuvent naturellement être effectuées durant la séance, deux agents des Archives départementales étant à la disposition des chercheurs sur place.

Elargissement des horaires au 8, rue Jeannin
A compter du lundi 17 février, la salle de lecture de la rue Jeannin ouvrira ses portes à 8h30, et non plus à 9h.
Accessible au public du lundi au vendredi de 8h30 à 17h, la salle de lecture historique des Archives de la Côte-d'Or est ainsi ouverte 42h30 par semaine (au lieu de 40h auparavant).

--------------

Source Geneanet

Les archives de l'Aude sont en ligne.
Les archives de la Loire annoncent la mise en ligne de nouveaux fonds numérisés. On notera surtout les recensements de population, très utiles aux généalogistes, de 1810 à 1861 dans un premier temps puis plus tard jusqu'en 1911... en excluant ceux de 1866 à 1886 selon les recommandations de la CNIL (les autres départements qui publient leurs recensements n'excluent cependant pas cette période).
Les Hauts de Seine complètent leurs archives en ligne. Cet ajout concerne les actes d'état civil pour la fin du XIXe siècle et le début du XXe, soit de 1885 à 1907. Le site des AD annonce que les actes seront publiés jusqu'en 1912, mais il faudra attendre encore quelques mois. Avec les actes d'état civil on trouve les tables décennales, de 1883 à... 1912, et les plans du cadastre rénové de 1930.
Bouches-du-Rhône : Les archives départementales des Bouches-du-Rhône complètent leurs mises en ligne par la publication des registres matricules militaires de 1872 à 1912.
Hautes-Pyrénées : les registres matricules sont en ligne. Les feuillets matricules des Haut-Pyrénéens recensés entre 1859 et 1900 sont accessibles en attendant la mise en ligne des classes des années 1901 à 1921 au premier trimestre 2014.
Lot-et-Garonne : le dernier lot d'état-civil est en ligne : les lots d'état civil manquants sont désormais consultables en ligne. Il s'agit des registres de 1802 à 1862, ceux-ci viennent en complément de l'état civil de 1863 à 1902 et des registres paroissiaux depuis les origines. Rappelons que les recensements sont également consultables.
L'état civil en ligne de l'Indre-et-Loire est complété. Il était limité aux communes de A à C pour l'état civil depuis la Révolution Française, les registres paroissiaux étant déjà disponibles. On trouve désormais toutes les communes jusqu'à... 1938 ! Cette date respecte strictement la "Loi des 75 ans", délai légal de communication des archives.
Archives des Deux-Sèvres : la décennie 1903-1912 est en ligne.
Les Archives départementales de la Loire ont mis en ligne les registres matricules du recrutement militaire de 1865 à 1921. Ces registres matricules contiennent les états signalétiques, c'est-à-dire les informations concernant chaque appelé du contingent.
Plus de 400 000 nouvelles images complètent les informations déjà en ligne permettant de connaître l’histoire des personnes (état civil, recensements de population).
Les archives du Val d'Oise annoncent avoir terminé la mise en ligne de leur état civil.
On pouvait en effet déjà consulter une bonne moitié des registres, en sus du cadastre, des recensements et des tables de successions et absences... la boucle est désormais bouclée.